Pièces de transmission

Base de connaissances sur la transmission pour tous ceux qui cherchent à comprendre son fonctionnement.

La transmission est un casse-tête intimidant pour la plupart des conducteurs. Elle renferme de nombreuses connexions complexes distribuées dans une multitude de pièces. Ces pièces détaillées et la façon dont elles se joignent les unes aux autres peuvent être une source de découragement pour toute personne qui doit se résigner à une réparation, mais ne comprend pas les symptômes ou la raison du problème.

Même s’il est de mise de confier la réparation d’une transmission à un expert, il peut être rassurant de comprendre un peu le problème.

Pour savoir le rôle que joue chaque pièce, il faut d’abord comprendre le rôle de la transmission dans son ensemble. Votre transmission automatique achemine la puissance de votre moteur à l’arbre de transmission et aux roues motrices pour vous permettre de vous déplacer selon un rapport optimal de rotations par minute (RPM). La transmission maintient ce rapport optimal en changeant les vitesses selon votre conduite.

Les principales pièces qui doivent fonctionner ensemble sont les suivantes :

  • les trains planétaires;
  • le système hydraulique;
  • le convertisseur de couple;
  • l’ordinateur de bord.
Les trains planétaires

Dans les transmissions manuelles, le moteur est relié à la transmission au moyen d’un embrayage. Ces transmissions requièrent que le conducteur change manuellement les vitesses, ce qui veut dire qu’il doit engager les différents engrenages selon un transfert linéaire par glissement et ainsi maintenir les RPM à leur rapport optimal. Dans les transmissions automatiques, les engrenages sont constamment engagés entre eux et disposés en cercle, à la manière d’un système solaire, d’où leur nom de « trains planétaires ».

Le train planétaire se compose d’engrenages : deux « planétaires », soit une couronne externe et un « soleil » central, et des satellites, qui sont des engrenages plus petits. Comme le système solaire, le planétaire central (ou « soleil ») demeure immobile et les satellites en font le tour, tout en entraînant la couronne. Le jeu de ces composants permet à la transmission de passer les vitesses en douceur, sans l’aide du conducteur.

La couronne est reliée à l’arbre d’entrée, lequel transmet la puissance provenant du moteur. Les satellites sont attachés à un porte-satellites qui, lui, est connecté à l’arbre de sortie. À son tour, l’arbre de sortie achemine la puissance ainsi transmise à la transmission et aux roues motrices. Les satellites sont également rattachés à un embrayage. Le planétaire central est connecté à un tambour qui, pour sa part, est relié à l’autre moitié de l’embrayage.

Les embrayages de transmission sont des séries de disques, dont la moitié comporte des cannelures sur leur rebord extérieur, et l’autre moitié sur leur rebord intérieur. Ces disques sont conçus pour s’imbriquer les uns aux autres et tourner ensemble. Ils y parviennent au moyen de leur fonctionnalité hydraulique.

Le système hydraulique

Toutes les pièces de la boîte de vitesses sont constamment immergées dans l’huile à transmission. Cette huile est mise en mouvement de manière à créer une pression qui pousse les disques d’embrayage au moment approprié. Pour créer cette pression, un système complexe de tubes assure le mouvement du liquide dans la boîte de vitesses et le convertisseur de couple. Le système hydraulique de la transmission a trois rôles : aider le contrôle du passage des vitesses, lubrifier les pièces de la transmission pour prévenir les dommages dus à la friction, et veiller à ce que la transmission demeure au frais. La pression des liquides dans la transmission doit être stable en tout temps pour éviter des dommages.

Les tubes qui font circuler l’huile à transmission sont dotés de deux joints externes principaux, l’un à l’avant et l’autre à l’arrière. Le joint avant protège la connexion de la boîte de vitesses au convertisseur de couple et le joint arrière empêche l’huile de s’échapper de l’arbre de sortie. Les joints sont faits en néoprène. Il y a aussi un autre type de joints, qu’on appelle des garnitures, qui relient et protègent les pièces immobiles de la transmission. Les garnitures peuvent être faites d’autres matières, comme le caoutchouc ou le silicone. De plus, les joints et garnitures peuvent devenir rigides au fil du temps, ce qui peut causer des fuites. S’ensuivent alors une baisse du niveau d’huile et, par le fait même, une perte de pression, lesquelles peuvent causer des dommages à la transmission.

Le convertisseur de couple

Pour conduire une voiture à transmission manuelle, le conducteur doit engager l’embrayage ou passer en mode neutre lorsque le véhicule s’arrête (p. ex., à un feu rouge), sans quoi le moteur calera. Dans un véhicule à transmission automatique, le convertisseur de couple permet au moteur de continuer à tourner lorsque le véhicule s’arrête alors que les engrenages sont toujours engagés. Le couple se définit comme étant la force qui entraîne la rotation. Le convertisseur de couple se sert de la pression de l’huile à transmission pour contrôler la rotation de ses composants. Lorsqu’on s’arrête à un feu rouge, une moitié du convertisseur de couple continue de tourner, alors que l’autre moitié s’immobilise. Lorsque l’on accélère, la pression de l’huile force la moitié immobile à tourner de concert avec la première moitié, ce qui propulse le véhicule vers l’avant.

L’ordinateur de bord

Dans la plupart des voitures d’aujourd’hui, un ordinateur de bord contrôle la transmission pour permettre aux différents systèmes de fonctionner ensemble et ainsi d’obtenir une économie de carburant et une puissance optimales. Jusqu’à 30 capteurs relaient diverses données, comme la vitesse du véhicule, la température du moteur, le régime du moteur, etc., de manière à contrôler le passage des vitesses et l’utilisation de points de changement de vitesse optimaux.

Les nombreuses pièces de la transmission de votre véhicule demeureront peut-être un casse-tête pour vous Mais en comprenant quelques notions de base, vous pourrez prendre des décisions plus éclairées lorsque vous vous adresserez à un mécanicien spécialisé en transmission.

Comme l’affirme Gene Lewis, de l’atelier Monsieur Transmission de Moncton ,

« Nous sommes des spécialistes : notre unique préoccupation est la transmission. »

imageSi vous soupçonnez des problèmes de transmission, communiquez avec votre atelier local de Monsieur Transmission et prenez rendez-vous pour votre inspection GRATUITE en 21 points.

Pour de plus amples détails, explorez notre école de la transmission.

Vous aimeriez apprendre advantage?
Visitez un de nos emplacements!

Arrière

Trouvez un Monsieur transmission
près de chez vous

Cliquez ici